Une marque de commerce de Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec
Pêcher

La Du Gouffre

Une rivière aux panoramas sauvages et tourmentés !

Baptisée rivière du Gouffre, en 1608, par Samuel de Champlain, celle-ci naît dans l’est du massif des Laurentides, au lac du Cœur, à 822,96 mètres d’altitude. Sur les 65 fosses, dix d’entre elles sont interdites à la pêche alors que les autres sont facilement accessibles et ont été aménagées. Le lit du cours d’eau est constitué de pierres moyennes et de gravier, d’où une teinte foncée et une eau de couleur brunâtre, devenant sale en aval après une grosse pluie. La pêche se pratique uniquement à gué.

En bref

Longueur
71 km dont 35 ouverts à la pêche
Secteurs et fosses
55 fosses réparties dans 1 secteur à accès non contingenté
Type de pêche possible
pêche au saumon à gué
Période pêche
1er juin au 15 septembre
Limite quotidienne de capture par pêcheur
Graciation des grands saumons - 1 petit saumon de moins de 63 centimètres

Exploitant

Association de conservation de la Vallée du Gouffre

Coordonnées

Adresse
1591 Boulevard Monseigneur de Laval (C.P. 911) , Saint-Urbain (Québec) G0A 4K0
Téléphone
(418) 639-2988
Télécopieur
(418) 639-2988
Courriel
acvg@qc.aira.com
Accéder au site web de la rivière

Statistiques annuelles

Phases lunaires

Voir toutes les phases

Condition(s) de la rivière

Pêcher le saumon dans la rivière du Gouffre

Baptisée rivière du Gouffre, en 1608, par Samuel de Champlain, celle-ci naît dans l’est du massif des Laurentides, au lac du Cœur, à 822,96 mètres d’altitude. Son parcours sinueux de 71 kilomètres traverse, du nord au sud, des paysages sauvages et tourmentés, notamment ceux de deux vallées : celle de la région de Notre-Dame-des-Monts et l’autre, du Gouffre, s’étendant de Saint-Urbain jusqu’à l’arrivée de la rivière dans le fleuve Saint-Laurent, à Baie-Saint-Paul.

Au début du XXe siècle, les pêcheurs sportifs de la région de Québec fréquentaient ces eaux, qui avaient et ont toujours la réputation d’offrir des saumons de taille imposante, bien que la population de l’espèce puisse varier en nombre de façon importante. Des peintres réputés, comme Clarence Gagnon, Marc-Aurèle Fortin, René Richard ou Jean-Paul Lemieux, ont aussi immortalisé cette rivière et ses paysages d’une rare beauté. Depuis 1979, l’Association de conservation de la Vallée du Gouffre assure la gestion de la pêche au saumon.

Sur les 65 fosses, dix d’entre elles sont interdites à la pêche alors que les autres sont facilement accessibles et ont été aménagées. Le lit du cours d’eau est constitué de pierres moyennes et de gravier, d’où une teinte foncée et une eau de couleur brunâtre, devenant sale en aval après une grosse pluie. La pêche se pratique uniquement à gué.

 

Note

  • Les statistiques annuelles sont fournies par le Gouvernement du Québec.