Une marque de commerce de Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec
Pêcher

La rivière Malbaie

Une rivière prestigieuse à connaître !

La rivière Malbaie, blottie dans la réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix, prend sa source dans le lac du même nom, sur le massif Laurentien. Elle serpente vers le sud-est, dans une vallée glaciaire étroite et profonde, sur 161 kilomètres et une dénivellation de 820 mètres. Traversant les villages de Saint-Aimé-des-Lacs et de Clermont,la rivière Malbaie aboutit à la municipalité de La Malbaie et au fleuve Saint-Laurent, après avoir sillonné 2 parcs nationaux, celui des Grands Jardins et le parc des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie.

Les pêcheurs, qu’ils soient novices ou experts, apprécieront cette rivière accueillante ainsi que l’imposante offre touristique de la région de Charlevoix, réputée pour ses bonnes tables et sa riche culture.

Présentation vidéo

En bref

Longueur
161 km dont 10 sont ouverts à la pêche
Secteurs et fosses
Non applicable 76 fosses réparties dans 5 secteurs dont 3 à accès contingenté et 2 à accès non contingenté
Type de pêche possible
pêche au saumon à gué
Période de pêche
15 juin au 15 septembre
Limite quotidienne de capture par pêcheur
Graciation des grands saumons - 1 petit saumon de moins de 63 centimètres

Exploitant

Saumon de la rivière Malbaie

Coordonnées

Adresse
25 chemin des Chutes (C.P. 59), Clermont, QC G4A 1K1
Téléphone
(418) 439-0672
Télécopieur
(418) 439-3299
Courriel
saumon-riviere-malbaie@hotmail.com
Accéder au site web de la rivière

Statistiques annuelles

Phases lunaires

Voir toutes les phases

Condition(s) de la rivière

Pêcher le saumon à la Malbaie

La rivière Malbaie, blottie dans la réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix, prend sa source dans le lac du même nom, sur le massif Laurentien. Elle serpente vers le sud-est, dans une vallée glaciaire étroite et profonde, sur 161 kilomètres et une dénivellation de 820 mètres. Traversant les villages de Saint-Aimé-des-Lacs et de Clermont,la rivière Malbaie aboutit à la municipalité de La Malbaie et au fleuve Saint-Laurent, après avoir sillonné 2 parcs nationaux, celui des Grands Jardins et le parc des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie.

Au cours des siècles, cette rivière très poissonneuse a été une importante voie de communication, notamment pour les Montagnais du Saguenay. Au XIXe siècle, le flottage du bois l’a accaparée jusqu’en 1987, où l’on a mis fin à cette activité. S’ensuivent des efforts de dépollution du milieu, un projet de restauration du saumon et, en 1995, la création de la Corporation Le Saumon de la rivière Malbaie. Cet organisme assure la gestion de la pêche de ce poisson, rendue accessible depuis 1998.

La rivière Malbaie compte 20 fosses facilement accessibles, toujours proches d’une municipalité, réparties sur 10 kilomètres entre les villes de Clermont et La Malbaie. On y pêche principalement à gué.

Les pêcheurs, qu’ils soient novices ou experts, apprécieront cette rivière accueillante ainsi que l’imposante offre touristique de la région de Charlevoix, réputée pour ses bonnes tables et sa riche culture.

 

Note

  • Les statistiques annuelles sont fournies par le Gouvernement du Québec.