Pêcher dans la

Rivière Mingan

En bref

Rivière Mingan

La généreuse rivière Mingan sillonne le bouclier canadien, dévalant une hauteur de 579 mètres depuis sa source située à 117 kilomètres au nord. Si l’on inclut tous ses tributaires, le bassin versant de la rivière couvre une superficie de plus de 2 000 kilomètres carrés. Son embouchure sur le golfe du Saint-Laurent se situe à proximité de la communauté autochtone de Mingan, à 12 kilomètres à l’est du village de Longue-Pointe-de-Mingan.

Cette belle rivière enchâssée dans une vallée granitique où le sapin et l’épinette sont rois est depuis toujours au cœur du territoire de chasse et de pêche des Innus. Les Européens y pêchent le saumon atlantique depuis le début du 19ème siècle.

La rivière Mingan, assez rectiligne depuis sa source, forme deux gros méandres dans ses derniers kilomètres avant de s’ouvrir sur un vaste estuaire. Des falaises de terre argileuse recouvertes de sable sculptent ses abords sur ses premiers kilomètres. Quand son débit est au plus bas, les eaux salées du golfe peuvent remonter jusqu’à plus d’un kilomètre dans son embouchure. À environ neuf kilomètres en amont, une chute monumentale marque le paysage, et d’autres rapides ponctuent la rivière vers le nord.

Ce paradis du pêcheur de saumon est aussi un habitat fréquenté par l’éperlan arc-en-ciel, l’omble de fontaine et l’esturgeon noir, ainsi que par le grand brochet, le grand corégone et la truite grise. Le lit de la rivière est surtout formé de graviers, de cailloux et de galets. La Pourvoirie du Lac Allard et Rivière Mingan inc., un pourvoyeur sans droits exclusifs, gère la pêche sur une portion de la rivière.

Conditions

Bannière | Image