Pêcher dans la

Rivière Nabisipi

En bref

Rivière Nabisipi

La rivière Nabisipi est un joyau caché de la Côte-Nord qui se jette dans le golfe du Saint-Laurent à l’ouest d’Aguanish. Sa source, le lac Saumur, se situe à 160 kilomètres plus au nord. Le cours d’eau impétueux sillonne le bouclier canadien et termine sa course sur une magnifique embouchure où l’on peut admirer les baleines. L’air marin y apporte une atmosphère calme, tout en contraste avec les torrents et rapides qui balisent la rivière.

La rivière Nabisipi, dont le toponyme en langue innue se traduirait par « rivière de l’homme », se caractérise par des montaisons assez tardives débutant en juillet, composées en majorité de grands saumons. De tous temps, elle a été fréquentée par les communautés autochtones. Les abords de la rivière ont aussi accueilli une station de recherche dans les années 1960. Une ancienne passe migratoire serait encore empruntée par les saumons. Aujourd’hui, la ressource est protégée par la Pourvoirie Nabisipi, co-gérée par les Innus, qui encourage la graciation de tous les saumons capturés sur son territoire.

On y pratique la pêche sportive sur les derniers 40 kilomètres de rivière, dans cinq fosses accessibles à gué ou en embarcation. L’une d’elles, la fosse Brown, est une combinaison de six ou sept fosses où plusieurs pêcheurs peuvent s’installer confortablement. Le poids moyen des prises se situe entre trois et cinq kilos.

Conditions

Le gestionnaire de rivière

Pourvoirie Nabisipi

Longueur

160 kilomètres dont 111 km ouverts à la pêche

Type de pêche possible

Pêche au saumon

Période de pêche

Secteurs et fosses

Limite quotidienne de captures par pêcheur

Bannière | Image