Pêcher dans la

Rivière Saint-Paul

En bref

Rivière Saint-Paul

La rivière Saint-Paul, aussi appelée rivière aux Esquimaux, se déverse dans la baie des Esquimaux de l’archipel du Vieux-Fort à la hauteur du village de Rivière Saint-Paul, à environ 60 kilomètres à l’ouest de Blanc-Sablon. La tête de la rivière, à 160 kilomètres, se situe à la ligne de partage des eaux des bassins versants de l’Atlantique et du Saint-Laurent, sur le plateau du Labrador. La rivière Saint-Paul draine un bassin versant de plus de 7 000 kilomètres carrés.

À partir de son embouchure, cet imposant cours d’eau se compose de plusieurs habitats qui retiennent les poissons pendant la montaison, qui débute vers la mi-juin et s’étend jusqu’à la fin août. Le lit de roches moyennes et les eaux froides et limpides forment des conditions idéales pour la montaison de vigoureux saumons atlantiques. Plusieurs autres espèces fréquentent l’embouchure de la rivière Saint-Paul, dont l’anguille d’Amérique, l’omble de fontaine anadrome et l’éperlan arc-en-ciel. Véritable paradis pour les pêcheurs sportifs, la rivière Saint-Paul est aussi un joyau naturel d’une grande beauté.

Deux pourvoiries se partagent la gestion de la pêche au saumon sur cette rivière. Le Club de pêche au saumon de Saint-Paul inc. détient les droits exclusifs sur la partie supérieure, à une soixantaine de kilomètres en amont, dans un secteur caractérisé par ses nombreuses îles et ses rapides. On y pratique la pêche à gué. En aval, la Pourvoirie Green Point détient les droits exclusifs sur 17 kilomètres de rivière, à proximité des impressionnantes chutes de Green Point. On y pêche dans quatre secteurs totalisant 18 fosses.

Conditions

Longueur

150 km

Type de pêche possible

Pêche au saumon

Période de pêche

Secteurs et fosses

Limite quotidienne de captures par pêcheur

Bannière | Image