Pêcher dans la

Rivière Delay

En bref

Rivière Delay

Au cœur des immensités sauvages du Nunavik, la rivière Delay coule vers la rivière du Gué, dont les eaux se déversent vers la rivière aux Mélèzes, puis vers la rivière Koksoak, le plus grand fleuve du Nunavik. La fin du voyage, à 300 kilomètres : la Baie d’Ungava. Les paysages de la forêt boréale puis de la toundra forment l’écrin de cette fabuleuse rivière.

Les courants de la rivière Delay peuvent être violents et des saumons particulièrement puissants y abondent. Une forte proportion sont des saumons estuariens, qui effectuent de courtes migrations entre la rivière Koksoak et l’estuaire sans jamais se rendre en haute mer.

Des centaines de fosses ponctuent la rivière et les pêcheurs y connaissent de forts succès tant la ressource est généreuse. Même si le saumon y est roi, les eaux glacées de la rivière Delay sont aussi riches en truites mouchetées, en grands brochets du nord et en truites grises. La Pourvoirie de la Rivière Delay détient les baux d’exploitation sur une partie de la rivière, où elle propose aux pêcheurs une vingtaine fosses pour la pêche à gué. L’occasion de vivre une expérience du grand nord unique, du début du mois de juillet à la mi-septembre.

Services offerts

  • Location d'équipement

  • Guide

  • Chalet

Conditions