Une marque de commerce de Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec
Pêcher

Information

Coordonnées

Adresse
84, rue St-Germain Est, bureau 2080, Rimouski (Québec), G5L 1A6
Téléphone
418 722-3726
Sans frais
1-866-972-8666
Courriel
info@saumonquebec.com

Statistiques annuelles

Phases lunaires

Voir toutes les phases

Condition(s) de la rivière

La Godbout en bref

  • Longueur : 112 km, dont 70 km sont ouverts à la pêche
  • Secteurs et fosses : 50 fosses réparties sur 3 secteurs dont 2 à accès contingenté et 1 à accès non contingenté
  • Type de pêche possible : à gué et en chaloupe
  • Dates pour la pêche : 1er juin au 15 septembre
  • Limite quotidienne de capture par pêcheur : 2 petits saumons de moins de 63 centimètres

 

Pêcher le saumon de Godbout

La rivière Godbout naît au lac Amariton et est alimentée aussi par plusieurs cours d’eaux sur son parcours de 112 kilomètres. Ponctuée de nombreux rapides et de 7 chutes impressionnantes, elle traverse le territoire de Manicouagan en direction sud-est, au cœur des paysages spectaculaires d’une forêt boréale sauvage encaissée entre des escarpements rocheux. Elle se jette finalement dans le fleuve Saint-Laurent près du village de Godbout, à 54 kilomètres à l’est de Baie-Comeau.

Les Montagnais avaient appelée la rivière Godbout Oiauirabugu, soit rivière à remous. Au temps de la Nouvelle-France, elle a été rebaptisée en l’honneur de l’explorateur Nicolas Godbout. Des coureurs des bois vendaient leurs fourrures, notamment de loups-marins, à un poste de traite sur la rivière. Le légendaire pêcheur, trappeur et naturaliste Napoléon-Alexandre Comeau aurait capturé sur celle-ci 57 saumons le 9 juillet 1874. En 1980, environ 70 kilomètres de rivière sont devenus zone d’exploitation contrôlée (zec) saumon, gérée aujourd’hui par le Comité de développement touristique et économique de Godbout.

La rivière Godbout est peu profonde. L’eau est limpide, le débit moyen et le lit foncé. En plusieurs endroits, on peut admirer le saut des saumons, dont le parcours est souvent accidenté. Il est recommandé d’éviter les 8 derniers kilomètres avant l’embouchure, difficiles d’accès et sans possibilité de portage à cause de terrains privés. Une route forestière parallèle à la rivière en facilite l’accès. Plus de 50 fosses sont réparties dans 3 secteurs, et la pêche se fait à gué, sauf pour les fosses île Gilmour et Cap-Nord. Les saumons capturés sont en général de taille moyenne.

La rivière Godbout compte parmi les 7 rivières québécoises au potentiel de capture de saumon le plus élevé. On peut aussi y pêcher la truite de mer.

 

Note

  • Les statistiques annuelles sont fournies par le Gouvernement du Québec.