Une marque de commerce de Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec
Pêcher

Information

Coordonnées

Adresse
84, rue St-Germain Est, bureau 2080, Rimouski (Québec), G5L 1A6
Téléphone
418 722-3726
Sans frais
1-866-972-8666
Courriel
info@saumonquebec.com

Phases lunaires

Voir toutes les phases

Condition(s) de la rivière

Pêcher le saumon de la rivière Delay

L’imposante Delay avec ses centaines de fosses à saumon représente le couronnement d’une longue route pour le saumon atlantique en vue de sa reproduction. L’immense parcours s’établit comme suit : la Delay est un affluent de la rivière Du Gué, elle-même un affluent de la rivière aux Mélèzes, qui se jette pour sa part dans la rivière Koksoak qui, elle, termine sa course dans la baie d’Ungava. Beau portrait de famille, n’est-ce pas? Tout un périple, puisque l’embouchure de la rivière Delay est à environ 300 kilomètres de l’estuaire de la Koksoak. Les saumons qui remontent la rivière jusqu’à leurs lieux de fraie ajoutent de cette façon plusieurs centaines de kilomètres à leur compteur tout en ayant franchi une fois sur place un nombre incalculable d’obstacles. S’ils sont parvenus si loin sur ce tributaire de la rivière aux Mélèzes, cela tient sans doute qu’ils sont les plus forts, les plus puissants.
 
La Delay offre beaucoup plus de difficultés aux pêcheurs sportifs. Les courants d’eau de la rivière sont tantôt vifs, tantôt assez violents. Bien que la rivière atteigne des dimensions spectaculaires, les saumoniers prennent plaisir à y pêcher à gué étant donné que plusieurs endroits sur la rivière permettent une approche plus familière. D'ordinaire, le poids moyen des saumons qu’on y capturent varie entre dix et douze livres, soit entre cinq et six kilogrammes.
 
À tout moment, surgit de nulle part un caribou, et parfois il s’agit d’une petite harde qui, avant de s’élancer dans la traversée de la rivière, devient un témoin silencieux des exploits d’un saumonier. La richesse du décor fait de toute cette contrée des plus sauvages le gage le plus sûr d’une expérience unique dont on garde un souvenir inaliénable. Une pareille rivière offre toutes les mêmes caractéristiques que les rivières à saumon de la Côte-Nord ou de la péninsule gaspésienne, à la différence que c’est disproportionné.
 
Un phénomène propre à la rivière Koksoak, mais dont les retombées valent pour la rivière Delay, c’est la forte proportion de saumons estuariens qu’on y retrouve. Les saumons estuariens sont des saumons qui font de courtes migrations entre la rivière Koksoak et ses affluents, pour la reproduction, et l’estuaire de la rivière avant qu’elle ne se jette dans la baie d’Ungava, pour l’engraissement. Ces saumons ne se rendent donc jamais en haute mer. Bien sûr, il y a aussi les saumons qui eux dépassent l’estuaire et la baie d’Ungava pour gagner les grands pâturages de l’Atlantique. Par voie de conséquence, les saumons de la rivière Delay sont des prodiges rares qui émerveillent les saumoniers par leur combativité.
 
Le pêcheur à la mouche prend plaisir à y mouiller des mouches du genre streamer, dont les noms peuvent être : Mickey Finn, Magog Smelt, Grey Ghost, Black Nose Dace, Black Ghost ou fantôme noir. Quant aux mouches plus traditionnelles, la série des Rusty et Silver Rat, la Black Bear à bout vert, la très célèbre Muddler, sans oublier la Green Highlander, sont des incontournables. Tandis que les mouches sèches comprennent la série des Oiseaux et des Bombers.
 

Note

  • Les statistiques annuelles sont fournies par le Gouvernement du Québec.