Une marque de commerce de Fédération des gestionnaires de rivières à saumon du Québec
Pêcher

La Mitis

Difficile de ne pas tomber amoureux de cette rivière aux eaux claires et légèrement colorées!

La rivière Mitis prend  sa source dans les monts Notre-Dame à  une altitude de 305 mètres, longue de quelques 48 kilomètres, elle se jette dans le fleuve St-Laurent dans la petite ville de Métis-sur-Mer. C’est en 1966 que la Mitis obtient le statut de rivière à saumon. Cependant, ce n’est qu’à partir de 1977 que la pêche au saumon se pratique de façon régulière.

Il faut attendre jusqu’en 1993 pour qu’enfin la Mitis devienne une ZEC Saumon dont la gestion est déléguée à la Corporation de Gestion de la Pêche Sportive de la Rivière Mitis (CGPSRM), un organisme sans but lucratif voué au développement et à la protection de la ressource saumon. Il est intéressant de noter qu’à l’origine, la Mitis était une petite rivière à saumon de seulement 4 kilomètres. Maintenant cette même rivière est vouée à un avenir des plus prometteurs pour le saumon, et ce, grâce à des efforts de la CGPSRM et de la population régionale qui ont maintenant à cœur cette ressource inestimable qu’est le saumon de l'atlantique.

 Téléchargez notre brochure!

En bref

Longueur
48 km
Secteurs et fosses
33 fosses réparties en 2 secteurs à accès non contingenté et 1 secteur à accès contingentés
Type de pêche possible
Principalement à gué
Période de pêche
15 juin au 30 septembre
Limite quotidienne
2 petits saumons de moins de 63 centimètres

Exploitant

Corporation de gestion de la pêche sportive de la rivière Mitis

Coordonnées

Adresse
C.P. 751, Mont-Joli (Québec) G5H 3Z2
Téléphone
(418) 775-5151 (15 juin au 30 septembre)
418-750-9704 (1er octobre au 14 juin)
Courriel
rivieremitis@gmail.com
Accéder au site web de la rivière

Statistiques annuelles

Phases lunaires

Voir toutes les phases

Condition(s) de la rivière

Pêcher le saumon de Mitis

La rivière Mitis naît du lac du même nom, dans les monts Notre-Dame, à 305 mètres d’altitude. Longue de 48 kilomètres et très sinueuse, elle arrive au fleuve Saint-Laurent, dont elle est un affluent sur la rive sud, en se jetant devant Sainte-Flavie, à quelques 32 kilomètres à l’est de Rimouski. Elle a un débit moyen de 35 mètres cubes à la seconde, et ses principaux affluents sont les rivières Neigette et Mistigougèche.

En 1886, George Stephen (Lord Mount Stephen), cofondateur du Canadien Pacifique, fait construire le premier camp de pêche, que sa nièce Elsie Reford transforme en ce qui sera les fameux Jardins de Mitis. Le saumon est alors limité à 4 kilomètres par une chute de 35 mètres. L’espèce souffre aussi du flottage du bois, qui prend fin en 1979, et de 2 barrages hydroélectriques, qu’on munit en 1964 d’un système facilitant la remontée du saumon, ce qui ajoute 40 kilomètres à son territoire sur la rivière Mitis.

Celle-ci est ouverte à la pêche au saumon en 1977 et, en 1993, devient zone d’exploitation contrôlée (zec) gérée par la Corporation de gestion de la pêche sportive de la rivière Mitis (CGPSRM). La rivière compte 34 secteurs de pêche, l’un privé, 2 secteurs à accès non contingenté et 1 à accès non contingenté, offrant 32 fosses. On y pêche principalement à gué. La couleur de l’eau de la rivière Mitis est claire, devenant légèrement rouge après une grosse pluie en raison du fond argileux portant des roches assez grosses et peu de gravier.

Ce cours d’eau plaira pour son accessibilité, grâce à un chemin qui le longe d’un bout à l’autre et pour sa pêche à accès non contingenté, ainsi que pour son caractère pittoresque.

 

Note

  • Les statistiques annuelles sont fournies par le Gouvernement du Québec.